Image d'introduction
Cout de la santé et système de soins aux UK
Date de publication
Texte d'introduction

«  Salariée d’une PME française, je viens d’accepter d’être mutée pendant 3 ans dans sa filiale londonienne. Mais je souffre de problèmes assez lourds d’hyperthyroïdie qui supposent un suivi médical très régulier : je me demande comment mes dépenses de santé seront prises en charge une fois installée au Royaume-Uni. Est-il plus avantageux de relever de la protection sociale locale, ou ai-je intérêt à opter pour une mutuelle santé internationale ? »

Katia (Lyon).

Corps de l'article

Le NHS, le service public de protection sociale britannique

En tant qu’expatriée résidente au Royaume-Uni pour au moins 6 mois, vous pouvez en effet vous affilier au NHS, ou National Health Service. Il s’agit de l’équivalent britannique de la Sécurité sociale française. 

Pour en bénéficier, il faut vous enregistrer auprès d’un médecin généraliste, ou GP (pour General Practionner), agréé par le NHS. C’est toujours lui que vous devrez consulter en première intention, de façon gratuite ; il vous orientera vers un spécialiste si nécessaire, dont le coût de la consultation, à votre charge, est fixé forfaitairement selon la spécialité (de 20 à 45 £ environ). 

En cas d’hospitalisation en urgence, vos soins seront généralement pris en charge. Les soins dentaires et ophtalmologiques sont quant à eux payants.

Les médicaments sur prescription ont un prix forfaitaire fixé chaque année. En 2018, le prix est de 8,80 £ par médicament pris en charge, quel qu’il soit (à moins que vous n’obteniez un MedEx - Medical Exemption Certificate - du fait de votre hyperthyroïdie et que vos médicaments prescrits soient dès lors gratuits). 

> Aller plus loin : Travailleurs expatriés: les démarches à accomplir en arrivant à l’étranger

 

Les « walk-in centers », une solution pour les urgences médicales au Royaume-Uni…

Les GPs sont très souvent saturés de patients et le délai de rendez-vous peut atteindre une semaine. Idem pour rencontrer des spécialistes, qu’il s’agisse de dentistes, de gynécologues ou encore d’endocrinologues : les listes d’attente sont longues et nécessitent de patienter plusieurs semaines.  

Pour pallier ce problème, le NHS propose des centres de consultation sans rendez-vous, appelés « walk-in centers ». Ils sont dédiés aux urgences mineures (petites blessures, grippes et infections sans gravité…) et les soins fournis sont également gratuits.

Mais ces centres ne sont pas équipés pour les urgences graves. Il faut dans ce cas appeler le numéro d’urgence 999 ou se rendre directement dans un service d’urgence hospitalier.

 

Le système de santé privé : une alternative pour des soins rapides et de qualité, quand on est expatrié au Royaume-Uni

Il existe par ailleurs un système de santé privé efficace au Royaume-Uni. Il s’agit dans ce cas de médecins qui ne sont pas affiliés au NHS et qui sont rémunérés sur honoraires. Ils pratiquent souvent en cliniques privées. Les avantages du système privé sont :

La rapidité : le délai pour obtenir un rendez-vous est généralement bien plus court que dans le public ;
La qualité : les praticiens du privé sont souvent moins débordés et plus disponibles pour leurs patients, et les structures bien équipées.

En contrepartie, les consultations ne sont pas remboursées par le NHS, et peuvent s’avérer très coûteuses. Une consultation généraliste s’élève à 150 £ (170 €) et une consultation spécialiste à 250 £ (280 €). L’ablation partielle de la thyroïde coûte quant à elle à peu près 5370 £ (6115 €) pour un séjour hospitalier de 5 jours (1). 

Une solution : bénéficier d’une mutuelle santé individuelle, souscrite soit localement, soit dans votre pays d’origine (avant ou pendant votre expatriation). Cette deuxième option réserve un certain nombre d’avantages : disposer d’interlocuteurs médicaux français pouvant vous aiguiller en cas de nécessité de soins, et vous appuyer sur de nombreux autres services d’assistance, dont le rapatriement sanitaire. Parlez-en avec votre employeur, car tout ou partie du coût de votre mutuelle peut être pris en charge via votre package de rémunération expatrié. 

> Bon à savoir : Comp & Ben manager : une fonction clé pour gérer la mobilité internationale des salariés

(1) Données APRIL International Care août 2018. 

 

Vous expatrier en toute sécurité au Royaume-Uni, avec l’assurance santé d’APRIL International

Règlement direct de vos frais d’hospitalisation de plus de 24h, appli Easy Claim pour obtenir rapidement vos remboursements, couverture santé complète vous permettant de choisir vos médecins et vos établissements médicaux, mais aussi accompagnement de proximité assuré par des équipes expertes dédiées…

 Découvrez tous les atouts de l’assurance santé d’APRIL International, spécialiste de l’assurance expatrié depuis plus de 40 ans.

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Santé des expatriés