Image d'introduction
PVT Canada
Date de publication
Texte d'introduction

Comme 7905 Français en 2018, vous allez bientôt profiter d’un PVT au Canada  ?
Une fois sur place, il vous faudra rapidement trouver un logement au risque de
dépenser des fortunes en frais d’auberge de jeunesse ! Bonne nouvelle, cela ne
devrait pas être trop compliqué. Le Canada est en effet beaucoup plus souple que la
France pour obtenir un logement. Mais voici tout de même quelques astuces à
connaître avant de partir.

Corps de l'article

Où chercher pour trouver un logement au Canada ?

Vous songez à trouver un logement au Canada à distance ? Si sur le papier cela semble la solution la plus prudente, dans la pratique, nous vous la déconseillons. Outre le fait de pouvoir visiter un logement, être sur place vous évitera de tomber dans le panneau d’une arnaque sur Internet. 

Une fois arrivé au Canada, vous pourrez alors consulter les petites annonces en ligne et vous faire votre propre opinion. Encore mieux, c’est parfois en explorant la ville que vous trouverez le parfait logement ! En effet, de nombreux propriétaires affichent une pancarte « To rent » à la fenêtre ou au balcon des appartements.

Bon à savoir : même si vous pensez avoir trouvé la perle rare, vérifiez bien que l’appartement ne soit pas infesté de bedbugs, ces punaises de lit qui font rage au Canada ! Pour le savoir, rendez-vous sur ce site.

Logement à louer au Canada : comprendre une annonce

Au Québec, on indique le nombre de pièces de la façon suivante : 1 ½, 2 ½, 3 ½… 
Le premier chiffre correspond au nombre de pièces. Le ½, quant à lui, désigne la salle de bain. Un 3 ½ peut donc faire référence à un appartement avec chambre, salon, cuisine et salle de bain. Lorsqu’une annonce affiche 1+1 ½, 2+1 ½, etc. Cela veut dire que l’appartement comprend une petite pièce en plus comme un bureau par exemple. 

Côté lexique, voici quelques termes à connaître : 

- « équipé » ou « semi-meublé » : font référence à l’électroménager 
- « furnished » : meublé et équipé
- « hydro » : charges d’électricité
- « heated » : chauffé
- « rez-de-chaussée » : 1er étage et ainsi de suite
- « sublets » : sous-location

Location, sous-location ou colocation pour un PVT au Canada ?

Louer un logement seul vous coûtera plus cher, quelle que soit la ville dans laquelle vous vous installez. C’est pourquoi beaucoup de PVTistes font le choix de la colocation ou de la sous-location.

Voici généralement les documents qui vous seront demandés :

- Une pièce d’identité
- 1er et dernier mois de loyer par chèques certifiés (cela nécessite que vous ayez déjà un compte bancaire canadien)

Certains propriétaires demandent des références, mais cela reste rare pour les petits loyers. Vous n’aurez pas non plus à payer de caution. Et quoiqu’il arrive, ne donnez jamais votre NAS (Numéro d’assurance sociale). 

On vous propose une « offre de location » ? Ne vous étonnez pas, cela permet au propriétaire de vérifier vos antécédents avant de vous faire signer un bail. 

En route pour le Canada avec APRIL International !

Gants, bonnet, chaussettes chaudes, aucun doute, vous êtes prêt à partir ! Il ne vous reste plus qu’à décrocher votre visa. Et pour cela, APRIL International peut vous aider. Découvrez notre offre d’assurance PVT. 

 

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Programme Vacances-Travail