Image d'introduction
billets de banque
Date de publication
Texte d'introduction

Investissement immobilier, placement financier, ou tout simplement besoin de liquidités… Les expatriés sont souvent amenés à transférer des fonds depuis la France vers leur pays d’expatriation, et inversement. Dans le cas de sommes conséquentes, les solutions de transfert payantes de type Western Union ne suffisent pas toujours. Quelles sont les autres possibilités pour envoyer de l’argent d’un pays à l’autre ?

Corps de l'article

Une réglementation contraignante du transfert d’argent liquide en dehors du circuit bancaire

La réglementation en matière de transfert de fonds est stricte, pour contrer les risques d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent. En France, la loi a certes supprimé le contrôle des changes en 1990, à l’instar d’autres pays : concrètement, cela signifie qu’il est possible de transférer librement des capitaux à l’étranger. Mais pas sans déclaration : sont soumises à cette obligation toutes les personnes entrant ou sortant de l’Union Européenne et réalisant des transferts supérieurs à 10 000 € sans passer par l’intermédiaire d’un établissement financier

En cas de non-déclaration, vous risquez une amende équivalente à 50 % de la somme transportée, ainsi que sa confiscation. Vous avez malheureusement oublié de le faire ? Misez sur votre « droit à l’erreur » : régularisez votre situation auprès du Service de traitement des déclarations rectificatives, et tentez de négocier votre amende.

Notez que les « Travellers chèques », mandats, valeurs mobilières, titres de créance ou toutes autres valeurs financières transportées sur vous doivent également être déclarés.

Arrivé dans votre pays d’accueil, vous devrez là encore remplir une déclaration de devises en douanes. La prise de risque à non déclarer est grande : vous êtes passible d’une amende de 25 % de la somme, et là aussi de sa confiscation !

Zoom : Acheter un bien immobilier en France depuis l'étranger : comment éviter le casse-tête ?

Les transferts par virements bancaires internationaux

Les virements non SEPA, c’est-à-dire à destination d’un pays situé hors Espace économique européen, ou non libellés en euros, ont un certain coût. 

Des frais sont en effet à régler, tant par l’émetteur du virement que par son bénéficiaire. Des frais de change sont aussi appliqués par les établissements bancaires. Ils varient d’un établissement à l’autre, et en fonction des pays, mais selon la Banque mondiale, ils se situent en moyenne à 7,1 % pour un transfert de 200 $ au 1er trimestre 2018. 

Les Fintech proposent de nouvelles solutions de transfert de fonds à l’étranger

Les virements bancaires sont progressivement concurrencés par les transactions en ligne, réalisées via des plateformes développées par de plus en plus de start-ups. Fortes de leur succès, elles sont désormais suivies en ce sens par de nombreuses banques qui élaborent leurs propres applications. 

Offrant des transferts plus rapides et moins coûteux, ces néo-banques proposent aussi de nouveaux services dont des comptes multidevises, permettant de payer en différentes monnaies : elles se rémunèrent soit exclusivement par commission sur opération, soit uniquement par abonnement mensuel. Des solutions digitales économiques, particulièrement utiles pour les expatriés voyageant plusieurs fois dans l’année, ou pour les professionnels en déplacement fréquent à l’étranger. 

> En savoir plus : Bien gérer ses devises lors d'un déplacement à l'étranger Bien gérer ses devises lors d'un déplacement à l'étranger


À la recherche d'une assurance santé internationale et d'une bonne couverture rapatriement ?

APRIL International vous propose quatre niveaux de couverture santé internationale modulables en fonction de vos besoins à l’étranger. Le plus ? L’option Pack assistance rapatriement complète et responsabilité civile privée. Cette garantie additionnelle couvre de manière élargie votre rapatriement y compris en cas d’hospitalisation d’un membre de votre famille dans le pays d’origine. 
 
Pour en savoir plus, demandez un devis en toute simplicité !

Titre articles poussés
En savoir plus sur : L'expatriation au quotidien