Image d'introduction
Accompagne le retour des collaborateurs expatriés
Date de publication
Texte d'introduction

De plus en plus d’entreprises font le choix d’envoyer des collaborateurs à l’étranger pour y développer de nouveaux marchés, sur des durées allant de quelques mois à quelques années. Si les conditions de départ et d’installation sont en général bien prévues et intéressantes pour les expatriés, le retour est souvent bien moins planifié et valorisant. Comment réintégrer les expatriés en tirant profit de leur précieuse expérience ? Voici nos propositions !

Corps de l'article
Soyuz_APRIL_AIE_Infographie_Collaborateurs_expatries_comment_bien_gerer_leur_retour_V2.jpg

Les expatriés, des collaborateurs à haute valeur ajoutée

Les expatriés seront d’excellents atouts après leur retour grâce aux connaissances et compétences qu’ils auront acquises à l’étranger. Ils maîtrisent généralement l’anglais ou une autre langue pratiquée lors de leur mission et ont développé un réseau professionnel international. De plus, ils savent faire preuve de flexibilité et ont une grande connaissance de terrain. Autant de raisons pour en prendre soin au moment de leur retour !
 
Pour une grande majorité des salariés, c’est pour des motifs professionnels qu’ils décident de rentrer : fin de contrat, nouvelle opportunité…
À côté de cette raison principale, on peut également citer les motifs familiaux tels qu’une naissance ou un divorce, ainsi que le souhait de revenir en France sur la base de leurs nouveaux acquis (Source : Sénat, SGMAP 2015).

Un retour d’expatriation souvent semé d’embûches

Les collaborateurs réintégrés doivent faire face à tout un ensemble de difficultés qu’ils doivent affronter simultanément.
 
Ils rencontrent souvent des difficultés professionnelles, par exemple parce qu’ils retrouvent un poste moins intéressant que celui qu’ils avaient à l’étranger, ou encore parce que leurs nouvelles compétences sont mal reconnues.
 
Ils doivent également faire face à des difficultés administratives qui peuvent être très chronophages, comme rechercher un logement, se réinscrire à l’assurance maladie, à la CAF, auprès des services fiscaux… Sans parler de l’aspect familial de leur retour afin que conjoint et enfants se réintègrent socialement : recherche d’emploi, scolarisation…
 
Bon à savoir : le Ministère des Affaires étrangères propose un outil en ligne pour guider les Français établis à l’étranger dans la préparation des démarches administratives liées à leur retour en France

Quels sont les parcours des salariés après leur retour de l’étranger ?

Ces nombreux défis viennent compliquer le retour des collaborateurs réintégrés et souvent les faire déchanter. C’est une période où certaines se retrouvent particulièrement en difficulté dans leur entreprise.  Selon l’Observatoire de l’expatriation BVA, plus de la moitié de ces salariés estiment que leur entreprise n’a pas tenu compte de leur souhait de poste. 66 % estiment que leur nouveau poste ne marque pas de réel progrès en terme de responsabilités ou de rémunération.
 
Au final, près de la moitié des expatriés rentrés en France disent changer d’entreprise dans les 2 ans suivant leur retour.

Côté entreprise, comment soutenir et planifier le retour des collaborateurs ?

Pour éviter de perdre ces collaborateurs à valeur ajoutée, l’entreprise peut prévoir différentes mesures afin que le retour se passe dans les meilleures conditions :
le poste attribué au retour peut être discuté entre employeur et collaborateur et stipulé dans le contrat de détachement ;
l’entreprise peut également solliciter les services de relocation qui prendront en charge différentes démarches visant à faciliter la réinstallation : proposition d’un appartement d’attente, d’une école pour les enfants dès l’arrivée…
le coaching est enfin une mesure très appréciée et efficace, qui peut accompagner le processus de réintégration tant dans l’entreprise que dans la vie sociale et familiale du collaborateur ;
le retour mérite d’être planifié 6 mois en amont.


Assurez vos salariés expatriés avec les garanties d’APRIL International

Pendant leur séjour à l’étranger, vos collaborateurs expatriés peuvent rencontrer de nombreux aléas et voir leur mission perturbée. Chez APRIL International, nous vous proposons une gamme complète de solutions d’assurance pour vous, vos salariés, votre entreprise.
 
Grâce à nos garanties frais de santé, assistance rapatriement, responsabilité civile vie privée, capital décès, arrêt de travail... vous pourrez faire face à tous les imprévus pouvant survenir à l’étranger.

Titre articles poussés
Know more about : Trabajar en el extranjero