Image d'introduction
Les différents types d’exclusions de l’assurance voyage
Texte d'introduction

Opter pour une assurance voyage, c'est jouer la carte de la tranquillité pour toute la durée de votre séjour. Que vous partiez en citytrip à Barcelone, ou à la découverte des temples incas au Pérou, mieux vaut anticiper des dépenses imprévues et parfois faramineuses. En effet, on imagine parfois mal combien une consultation médicale à l'étranger pourrait coûter. Jusqu'au jour où on en fait les frais… Mais attention, contrairement à certaines offres, tout n'est pas « all inclusive » avec l'assurance voyage. Si certains packs multirisques prévoient en effet une assurance annulation, le rapatriement et le remboursement en cas d'hospitalisation, chaque couverture de sinistre est valable sous conditions.

Corps de l'article

Quelles exclusions de garantie pour votre assurance annulation ?

En voyage, l'assurance annulation vous couvre en cas de maladie, d'accident ou de décès subis, de vous-même ou d'un de vos proches. Toutefois, il faut savoir que vous n'êtes plus couvert dans certains cas, par exemple :

  • Si vous étiez déjà malade ou hospitalisé au moment de la réservation ou de la souscription du contrat ;
  • Si vous êtes victime d'un accident dans le cadre de la pratique d'un sport à risque ou de compétition ;
  • Si vous ne pouvez pas partir car vous n'avez pas effectué vos vaccins de voyage obligatoires…

En règle générale, sachez que toute annulation de voyage doit être justifiée et indépendante de votre volonté. Ainsi, la non-obtention de RTT ou de congés non accordés formellement par votre employeur au moment de votre réservation, ou encore la non-présentation des documents de voyage indispensables à l'embarquement ne peuvent être considérées comme des causes valables d'annulation.

Les exclusions des garanties frais médicaux et rapatriement de l'assurance voyage

L'assurance voyage vous indemnise là encore en cas de maladie, d'accident ou de décès survenus durant votre séjour. Toutefois, ne sont pas pris en compte les frais médicaux causés par :

  • Une maladie préexistante ou non consolidée ;
  • Des frais d'optique ;
  • Une visite médicale de contrôle ;
  • De la chirurgie esthétique ;
  • La rééducation, kinésithérapie, ostéopathie...

Ainsi, si vous souffrez d'arthrose et que vous souhaitez vous rendre à l'étranger pour profiter d'une cure thermale, votre assurance voyage ne prendra nullement en charge vos frais de cure et autres soins paramédicaux.

Si vous souffrez d'une maladie chronique ou de séquelles d'un accident antérieur, sachez qu'une assurance voyage ne prend pas systématiquement en charge les frais médicaux les concernant, en cas de rechute ou d'aggravation. Toutefois, dans certains contrats, si aucune hospitalisation n'a eu lieu dans un certain délai précédant le recours médical, il est parfois possible d'être indemnisé.

Quant au rapatriement, celui-ci est entièrement pris en charge dès lors qu'il est justifié par un avis médical. Tout rapatriement décidé de votre propre fait ne pourra être indemnisé.

Bagages, assistance juridique… Les autres cas d'exclusion de l'assurance voyage

L'assurance voyage comprend souvent un volet bagages volés ou perdus. Le préjudice subi peut-être indemnisé à condition que vos effets personnels ne soient pas restés sans surveillance. De même, aucun bijou ou objet précieux non placés dans un coffre ne pourront être remboursés.

Enfin, vous faites face à un litige lors de votre séjour à l'étranger ? Sachez qu'une assurance multirisques comprend souvent une assistance juridique avec la prise en charge des honoraires d'avocats et l'avance de la caution pénale. Toutefois, celle-ci ne peut être effective si vous êtes responsable d'une infraction pénale ou de poursuites judiciaires autrement causées que par un accident de la route.

Titre articles poussés
Know more about : Temporary resident’s certificate